Soyez parmi les 1 000 premiers clients à commander en ligne et recevez 6 bouteilles Cristaline gazéifiée 0,5L offertes.

[wcas-search-form]

ALIMENTATION ET ALLAITEMENT

Le Lait maternel est le meilleur aliment qui soit pour le développement du bébé. Il protège des infections grâce à sa richesse en anticorps, favorise le développement intellectuel et réduit le risque d’obésité chez l’enfant.

Chez la femme, l’allaitement réduit le risque de cancer du sein s’il est maintenu pendant plusieurs mois, entraine une sensation de bonheur et de bien-être grâce à la sécrétion de l’ocytocine au cours de la tétée (c’est tellement bon !) et surtout contribue à la perte des kilos de grossesse.

Une partie des graisses accumulées naturellement durant la grossesse ont justement pour objectif de servir à la fabrication du lait maternel, ainsi après l’accouchement 350 à 400 kcal seront consommées chaque jour ce qui équivaut à 1heure de marche rapide ou de randonnée en montagne !

Afin de vous débarrasser sainement de tous vos kilos de grossesse pendant l’allaitement, voici mes conseils en tant que nutritionniste et maman :

– Attendre 3 mois après l’accouchement avant de vouloir se débarrasser des kilos restants, le temps qu’il faut pour ne pas affecter la lactation.

– Comme pour la grossesse, il ne faut pas manger pour deux, mais deux fois mieux !

– Tout régime restrictif est strictement interdit durant cette période.

– Il faut s’assurer d’un apport hydrique suffisant, car l’eau est le constituant majeur du lait maternel (87,5% environ). Plus on en boit, plus on augmente sa lactation, et plus on donne de lait, mieux on se débarrasse de ses kilos de grossesse.

– Une perte de 1kg par mois est idéale, et ne pas chercher à perdre plus.

– À partir de 2mois, une activité physique douce régulière est souhaitable, sans forcer sur le périnée (les abdos étant interdits jusqu’à 6 mois voire 1an !). Généralement on conseille d’attendre 4mois pour les femmes qui ont accouché par césarienne. La règle est d’éviter tout exercice entraînant une pression ou une douleur au périnée, afin de ne pas favoriser l’incontinence urinaire ou le prolapsus.

– Une alimentation saine et équilibrée est le meilleur des régimes dans tous les cas.

– Idéalement, se faire aider par un nutritionniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÊT À ÊTRE LIVRÉ ?

Vous devez avoir un montant minimum de 100 Dhs pour pouvoir commander.

Il n'y a pas d'articles dans le panier !
x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security